Partagez :)

Ménage du printemps

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

Flôrilène Loupret, naturothérapeute et conseillère santé

03 Mai 2018

Il y a un moment que j’ai envie d’aborder le sujet de la détox printanière, mais j’attendais que la neige fonde un peu et que le soleil nous réchauffe le corps et le cœur avant de le faire. Histoire de sentir que le printemps est bel et bien arrivé et de nous donner la motivation pour effectuer un petit ou même un grand nettoyage. Le printemps, constitue un moment idéal pour se délester des toxines accumulées durant la saison froide et entrer dans la nouvelle saison régénérés de la tête aux pieds…

Une cure en trois temps
La première étape d’une cure de détoxication consiste à donner une pause au système digestif, ceci en allégeant et en assainissant le contenu de notre assiette quotidienne. Lorsque nous donnons à notre corps des aliments sains et réduisons les portions, tous les organes du système digestif parviennent à faire leur travail de manière optimale. Une partie de la détoxication, qui est un processus naturel et auto-régulé par l’organisme, s’effectue donc toute seule. Pour le travail de «finition», nous pouvons ensuite ajouter des plantes et produits naturels, de même que des soins thérapeutiques, afin de purifier plus en profondeur non seulement notre corps, mais aussi notre esprit et notre cœur. Je vais vous proposer un plan alimentaire relativement aisé, accompagné de quelques conseils de base, pour un nettoyage progressif échelonné sur trois semaines. Après quoi, vous pourrez ajouter si désiré entre un jour et une semaine de détox plus approfondie.
Entrée en matière
Pendant toute la cure – et idéalement pour le reste de votre vie ! – augmentez l’apport en fruits et légumes, incluant une bonne proportion de crudités, pousses et germinations. Les smoothies et jus de légumes frais sont aussi préconisés. Buvez quotidiennement entre 1,5 et 2 litres d’eau pure, selon votre poids. Pensez à bonifier votre eau de jus de citron fraîchement pressé le matin, et de chlorophylle durant la journée. Consommez des céréales entières, dont une bonne majorité sans gluten, ainsi que des légumineuses, des graines et des noix. En suivant ces lignes directrices, vous vous assurez d’avoir une bonne élimination intestinale grâce à la présence accrue d’enzymes et de fibres alimentaires ainsi qu’à une hydratation suffisante. Il s’agit d’une condition indispensable avant d’entreprendre une cure de nettoyage, autrement l’organisme risque de se réintoxiquer au fur et à mesure. Enfin, bannissez (à tout jamais si possible) les aliments industriels et raffinés, les calories vides, fritures et boissons sucrées, etc. et remplacez-les par l’Amour et la Bienveillance envers vous-mêmes… Et, très important, si vous consommez à l’occasion quelques mauvais aliments, ne vous culpabilisez surtout pas et bénissez-les!
Semaine 1 : Réduire et remplacer
Évitez les aliments industriels et raffinés ainsi que l’alcool et réduisez la consommation de café et de produits animaux. Comme les aliments carnés encrassent l’organisme et lui demandent beaucoup d’énergie pour être métabolisés, il sera sage de troquer les viandes rouges contre du poulet bio et du poisson gras et de ne pas dépasser 3 ou 4 repas dans la semaine. Remplacez aussi les gras animaux par des huiles végétales de première qualité et les produits laitiers par des substituts végétaux. Réduisez la consommation de sucre, même naturel. Pour une petite douceur après le repas ou en milieu d’après-midi, offrez-vous quelques dattes fraîches, des canneberges sucrées au jus de pomme ou des abricots secs. Si vous n’avez jamais goûté les versions «grano-vrac» de ces trois aliments, vous ne savez pas ce que vous manquez! En ce qui concerne l’alcool, un petit verre de kumbucha peut vous apporter une satisfaction insoupçonnée. Il va sans dire que les conseils de la première semaine doivent se poursuivre durant les suivantes…
Semaine 2 : Éliminer et ajouter
Enlever complètement TOUS les aliments d’origine animale, incluant les produits laitiers et les œufs – du calme, ce n’est pas pour toujours, à peine deux ou trois semaines! Ajoutez des germinations, des pousses, de la verdure, des jus fraîchement pressés, des produits fermentés tels que choucroute et kimchi, miso, kumbucha… Coupez le café et introduisez le thé vert et les tisanes dans vos habitudes quotidiennes. Enlevez également le blé sous toutes ses formes, car son potentiel acidifiant et sa haute teneur en gluten surchargent l’organisme et entraînent différentes conséquences. Cela vous permettra en outre d’observer certaines améliorations en cas de problèmes inflammatoires (arthrite, rhumatismes, migraine), digestifs (ballonnements, acidité, constipation) ou autres (fatigue, irritabilité, difficulté à perdre du poids…). Pour favoriser l’élimination intestinale, intégrer les pruneaux trempés, les graines de lin et de chia moulues, ou encore le psyllium. Ajouter également des épices aux vertus détoxifiantes et tonifiantes telles que la cannelle, le gingembre, le curcuma, la cayenne…

« Tant qu’à faire le grand ménage, faites-le dans toutes les dimensions de votre être, puisqu’elles sont toutes inter-reliées. »

Semaine 3 : Épurer, encore et encore
La troisième semaine, enlevez toutes les céréales contenant du gluten, ainsi que l’avoine et le maïs, pour ne conserver que le riz complet, le quinoa, le millet et le sarrasin. Axez vos repas sur les fruits et légumes, les bonnes huiles et les protéines végétales, le tout bien arrosé d’eau pure, additionnée de citron et de chlorophylle, de tisanes de plantes reminéralisantes et dépuratives telles que l’ortie, la prêle, la paille d’avoine, la camomille… Vous pouvez bonifier votre cure par des séances de massothérapie ainsi que par un drainage lymphatique, un après-midi dans un spa et sauna ou encore un soin énergétique. Épurez-vous également l’esprit par de longues promenades au grand air, des pauses détente, de la méditation, du yoga ou d’autres formes de relaxation. Profitez-en pour faire le point par rapport à où vous en êtes dans votre vie et à ce dont vous désirez vous départir : les relations toxiques, le stress physique, émotionnel et psychologique… Bref, tant qu’à faire le grand ménage, faites-le dans toutes les dimensions de votre être, puisqu’elles sont toutes inter-reliées.
Pour aller encore plus loin
Au terme de ces trois semaines, si vous le désirez, vous pourriez entreprendre une cure de détoxication ou même un jeûne allant d’un à plusieurs jours. La semaine prochaine, je présenterai quelques approches éprouvées et accessibles ainsi que des plantes et suppléments complémentaires pour effectuer un nettoyage complet. D’ici là, si vous manquez d’idées, de motivation, ou simplement d’ingrédients, passez nous voir chez Grano-Vrac et délices. Nous avons de tout cela à profusion et serons enchantées de vous conseiller et de vous guider. Vous pouvez aussi profiter de notre service de consultations individuelles sur rendez-vous pour vous aider à planifier une cure personnalisée et adaptée à vos besoins. Bon printemps!

Contactez-nous

 

Lundi                       | Nous sommes fermés !

Mardi & Mercredi   | 9h30 à 18h

Jeudi & Vendredi    | 9h30 à 18h

Samedi                    | 10h à 17h

Dimanche               | 10h à 18h

Adresse: 100 rue Masson, Ste-Thècle, G0X 3G0

Téléphone: (418) 289-2922

Courriel: grano-vrac@hotmail.com

12 + 7 =

Print Friendly, PDF & Email